École de danse Les Farandoles de Chicoutimi Inc.

Privé

Programme Sport-Art-Études Farandoles
Le programme Sport-Art-Études (SAE) de l'école de danse Les Farandoles s'inscrit officiellement au ministère de l'Éducation du Québec.

Horaire :

Le calendrier scolaire est établit selon celui des commissions scolaires. Il se compose de 15 semaines pour la première session et de 20 pour la deuxième. Chaque semaine de cours se compose de 10 classes de danses, de périodes d'échauffement et d'allongement musculaire pour un total de 12 h 30 par semaine.

Une journée type commence par une période de 15 minutes d'échauffement musculaire suivie de deux classes d'une heure chacune pour se terminer par un dernier 15 minutes d'allongement musculaire pour tous. Il y a une pause de 10 minutes entre les deux classes de danse. L'horaire va de 13 h15 à 15 h 55 chaque jour (voir horaire type).

Programme :

D'abord, des disciplines obligatoires que l'on nomme "majeures" divisées en trois formations distinctes.

  1. Danses ethniques : Caractère latino-hispanique, slave, arabe, asiatique.
  2. Danse et gigue québécoise : Danses régionales du Saguenay, de la Beauce, de Québec, de la Gaspésie ainsi que de l'Angleterre et de la France. Gigue québécoise 4/4, 2/4, valse clogue 3/4, gigue irlandaise 6/8.
  3. Classique : Apprentissage et développement des positions de base pour les pieds et les bras. Travail au niveau de la posture et au maintien scénique du danseur(euse).

Ensuite les disciplines complémentaires qui offrent une diversité aux niveaux des styles, du rythme et de la polyvalence du danseur(euse).

Flamenco (Espagne) : Travail des jeux de pieds de la coordination des bras jusqu'à l'apprentissage des castagnettes.

Baladi (Égypte) : Toute la douceur des mouvements du bassin, des hanches et des bras localisés et contrôlés par les danseurs(euses).

Jazz (Technique Lynn Simonson) : Travail l'équilibre musculaire du corps au moyen de mouvements naturels.

Assouplissement : Travail en allongement musculaire et en force. L'importance de comprendre la façon de travailler avec notre corps pour prévoir les blessures.

Aérobie : L'endurance cardio-vasculaire, le développement des abdominaux et la formation musculo-squelettique.

Chorégraphie (Développement du mouvement) : L'apprentissage à partir d'expériences créatives, d'ateliers en équipe jusqu'à la réalisation d'une chorégraphie.

Gitano-arabe : Un mélange de baladi et de danse gitane avec la manipulation d'une jupe pour exprimer l'enthousiasme des tziganes.

Moderne : Nouvel apprentissage expérimental qui explore un univers différent au niveau de la musique ainsi que du style.

Enfin, des périodes théoriques de connaissances générales reliées directement au secteur de la danse.

Alimentation : Comprendre le guide alimentaire afin de répondre au besoin énergétique que le corps demande pour assumer 12 heures de danse par semaine.

Anatomie : Apprendre à situer les principaux muscles ainsi que leur fonctionnement.

Musicalité : À l'intérieur du cours de chorégraphie, favoriser la compréhension des différents rythmes ainsi que la façon de diviser la musique pour arriver à une chorégraphie.

Légendes et chansons québécoises : Apprendre sur nos origines, nos us et coutumes pour mieux comprendre notre histoire culturelle d'hier à aujourd'hui.

Culture : À l'aide de vidéos, activités, photos et images, travailler la reconnaissance des différents styles de chaque pays aux niveaux des costumes, traditions, localités, etc.

Spectacles : Développer un apprentissage varié de ce qu'implique un spectacle sous tous ses volets : maquillage, costumes, expression scénique, changements rapides, autonomie, débrouillardise, sens des responsabilités, entraide, confiance en soi.

L'école de danse Les Farandoles offre à ses élèves :
- la participation à différents spectacles dans les écoles primaires durant l'année ;
- la réalisation du spectacle de fin d'année de 90 minutes avec seulement les élèves du SAE ;
- la chance de pouvoir réaliser des spectacles à grand déploiement dans la région (Ecce Mundo, La Fabuleuse Histoire d'un Royaume, production de Noël, etc.).

Évaluation :

Pour pouvoir répondre aux demandes de la Commission scolaire et donner des résultats concrets sur les bulletins, l'évaluation des élèves se fait périodiquement à la fin décembre et à la fin mai. Ces évaluations sont basées sur les objectifs de chacun des professeurs en danse tout dépendant de sa discipline.

Une note est donnée pour la pratique, l'amélioration et le comportement de chacun des élèves. Une autre se base sur les connaissances théoriques et les notions expliquées par les professeurs étroitement liés à la compréhension des objectifs en danse.

Nous sommes donc en mesure de donner un résultat sur 100 qui englobe le côté pratique ainsi que le côté théorique en donnant un pourcentage plus élevé pour les trois disciplines majeures.

Une feuille détaillée est remise à chacun des élèves pour qu'ils puissent réaliser et comprendre leurs forces et leurs faiblesses en danse pour toujours avoir les outils nécessaires à l'amélioration.